Epiphanie Jurassienne.

R293_0018

Retour de Week-end avec des photos plein les poches, et aussi l’envie de vous raconter une expérience particulière.

J’ai en effet profité de conditions assez favorables ce dimanche pour m’essayer à la photo d’astro, ayant la chance d’avoir une nuit sans lune, et sans aucun éclairage artificiel (le canton de Gendrey dans le jura a mis en place un couvre-feu à minuit).

C’est avant tout parce que nous vivons habituellement dans un environnement très riche en bruits ou en  lumières et couleurs, que se trouver en rase campagne, dans le noir total et le silence est extrêmement dépaysant. Votre respiration, le froissement de l’herbe sous vos pas, tout ces détails que l’on ignore habituellement et qui prennent d’un coup une dimension presque mystique. Ce qui est renforcé par le fait que dans le noir, si nos yeux voient encore, nous ne distinguons plus que des formes en noir&blanc, nous avons donc naturellement tendance à « compléter » ces informations manquantes et à imaginer le décor dans lequel nous nous trouvons.

De même, je ne m’attendait pas à être autant attiré par ces paysages que produisent les clairs de lune et autres brumes nocturnes, la nuit en campagne comme en montagne est vraiment un moment privilégié pour prendre des photos et constater l’abime qui sépare ces milieux naturels des environnement urbains (pour le photographe).

En bref, j’ai eu un de ces « moments » photographique après lesquels je cours et comme j’espère que vous aussi vous pourrez trouver ces moments qui vous font vibrer, je voulais partager celui-ci !

De plus, contre toute attente la technique est ultra-simple : grand-angle, F2.8-3.5, 25-30 secondes d’expo, 3200 ISO. Ce qui est plus compliqué c’est de composer sa photo en l’absence de lumière, là ou même le Liveview ne peut rien, dans le viseur, les branches d’arbres en contraste sur le ciel ne se distinguent qu’a grand-peine. Mais le cadrage est possible sans aide extérieure, même si je vous recommande chaudement de vous aider d’une torche pour réaliser cadrage et mise au point. Prévoir un trépied costaud aussi, des sanglier m’ont tourné autour au bout d’un moment et j’étais moyennement rassuré pour moi et mon matos, mieux vaut avoir un objet contondant à porté de main on ne sais jamais !

Un grand merci et dédicace à ma mamie qui m’a gentiment hébergé pendant ce séjour 🙂

R293_0016

Back from Weekend with full cards of photos, and I also want to tell you a special experience.

I actually quite enjoyed nice conditions for me to try astro-photo, having the chance to be on a moonless night, and no artificial lighting (in the canton of the Jura, Gendrey has implemented a curfew at midnight).This is primarily because we usually live in a very rich environment of noises or lights and colors that being in the country, in total darkness and silence is extremely exotic. Your breathing, the rustling of the grass under your feet, all the details that are usually unnoticed and take an almost mystical dimension. This is reinforced by the fact that in the dark, if our eyes still see, we can only distinguish forms in black and white, so we naturally tend to « fill in » the missing information and to imagine the setting in which we find ourselves .

Similarly, I was not expecting me to be much attracted by these landscapes produced by moonlight and other nocturnal mists at night in the countryside as in the mountains. It’s really a time to take pictures and see the abyss that separates these natural and urban environment (for the photographer).

In short, I had one of those « moments » that i’m constantly seeking, and as I hope you too can find the moment to make you vibrate, I wanted to share it !

Moreover, against all odds the technique is ultra-simple: wide-angle F2.8-3.5, 25-30 seconds exposure, ISO 3200. What is more difficult is to compose a picture in the absence of light, there,  even LiveView can do nothing, in the viewfinder, tree branches contrasted against the sky are  barely distinguished. But the framing is possible without outside help, although I highly recommend to help you with a lamp to make framing and focus. Provide a sturdy tripod too, boar started to turn around me at some time and I wasn’t really reassured, better to have a blunt object at hand, you never knows !

 

 

19 réflexions sur « Epiphanie Jurassienne. »

    1. Haha je prends ton impatience comme un compliment Dominique ;D Désole je suis rentré tard dimanche à cause des pannes de RER, et comme les photos sont grave bruitées y’a un gros boulot de retouche 🙂 J’en posterai au fur et à mesure toute la semaine. Bonne soirée !

  1. Waouhhh !!!!!!!!!!!! Et bien des expériences comme celle ci tu peux en refaire quand tu veux car pour une première elle est magique cette photo. Un rêve 🙂 Je n’ai pas de mot… tu me laisse pantoise …..
    Bisous

    1. Merci Marc 🙂 Pour l’anorak oui enfin je veux pas me faire passer pour un guerrier non plus mais quand tu bouge ça réchauffe, la j’ai fait 4 heures de pauses longues donc en bougeant le moins possible à coté de l’appareil, avec le pantalon trempé par la rosée et tomber malade était pas dans mes plans 😀 Jsuis fragile …

      1. oui c’est une bonne raison moi je venais de faire un peu d’escalade ( ça réchauffe ça ) avec un pote new yorkais venu se perdre sur Saint Raphaël et qui s’était jamais baigné un mois de novembre, je lui ai prouvé qu’on pouvais le faire ici

  2. Pour le cadrage de nuit, j’ai trouvé une technique imparable. Tu montes en iso maxi (avec les boitiers modernes 12800 voire 25600) et tu déclenches… tu obtiens une photo presque comme si tu étais en plein jour et il reste à corriger le cadrage jusqu’à avoir ce que tu veux. Pour confirmer ce que tu dis sur l’ambiance nocturne, lors de l’une de mes séances au milieu d’un pré, j’ai soudain perçu un bruit (je suis pourtant un peu dur d’oreille), je me retourne pour apercevoir une chouette faire un virage sur l’aile en catastrophe. Apparemment, elle m’avait confondu avec un troc ou un piquet 😀
    En tout cas tu as eu la chance d’avoir une atmosphère bien claire, le nombre d’étoile est impressionnant.

  3. Whaou excellent, la première rend super bien ! C’est marrant que Gendrey ait mis en place un couvre-feu, quelle en est la raison (j’imagine que ce n’est pas pour prendre des photos astronomiques…) ?

    1. Haha non c’est pour les économies d’énergie 🙂 Puis c’est pas plus mal à Saligney tu dois avoir 3 tondus la journée alors la nuit t’imagine bien que t’éclaire pour les vaches 😀 Bisous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s