Sergueï Korolev

R318_0003
Sergueï Korolev – 1907-1966.

Ingénieur Aéronautique Russe, Sergueï Korolev fut un des fondateurs du programme spatial russe et surtout le concepteur de la fusée R-7/Soyouz.

Visionnaire et passionné, il apporta énormément au programme russe. La R-7 permis notamment les succès de Spoutnik (1957) et des premières sondes Luna.

Korolev fut déporté au goulag lors des purges Staliniennes de 1937, mais sera finalement libéré en 1944, les russes ayant trop besoin de ses talents d’ingénieur.

Depuis 1955, Korolev vise la lune et c’est lui qui pousse le gouvernement russe à démarrer un programme similaire à Apollo. Il conçoit pour cela le vaisseau Soyouz et la fusée N-1, plus puissante que la R-7 et capable d’atteindre la lune.

Malheureusement, Korelev est victime de problèmes de santé qui s’aggravent, conséquences d’années de Goulag et d’un rythme de travail effréné.

Le 11 Janvier 1966 il doit subir une opération d’ablation d’une tumeur bénigne. Lors de l’opération on lui découvre un cancer et les chirurgiens tentent de retirer cette deuxième tumeur. Il décèdera sur la table d’opération, âgé alors de 59 ans.

Homme de l’ombre, gardé au secret par le Kremlin pour sa « sécurité », son nom ne fut révélé au peuple russe qu’a son enterrement, en héros de la nation.

Sa mort marque un coup d’arrêt au programme lunaire russe, les quelques lancements de la N-1 seront des échecs et le projet rapidement abandonné. Le vaisseau Soyouz,  presque achevé, sera néanmoins lancé avec succès par une R-7 en 1967.

Korolev marquera l’histoire comme ayant été le « père de Spoutnik », et si la fusée R-7 (Soyouz aujourd’hui) fut largement modifiée depuis les premiers lancements, son design de base très ingénieux reste encore d’actualité.

Soyouz a réalisé 1799 lancements depuis 1957 avec un taux de réussite de presque 98%, il réalisera son 1800ème lancement le 24 Mai 2016. Depuis l’arrêt du programme Navette Spatiale américain il est le seul lanceur capable d’amener des hommes à la Station Spatiale Internationale, jusqu’à l’éventuelle relève des compagnies privées comme Space X, et du programme américain Space Launch System, prévu pour 2018-2020.

Aujourd’hui Soyouz est à moitié français, ! En effet, Starsem qui produit la fusée est détenue à 35% et 15% par Aérospatiale et Arianespace depuis 1996.

iss
Portraits de Sergueï Korolev Et Youri Gagarine dans le module russe Zvezda sur la Station Spatiale Internationale. – source : http://esamultimedia.esa.int/multimedia/virtual-tour-iss/.

 

 

Sputnik-2-launch
Fusée R-7 en 1957 (Spoutnik 2). – source : http://www.scilogs.com/vintage_space/muttnik-the-litte-traveling-barke/.

 

4243034013-3-800x445
Soyouz en mars 2016 pour son 1799ème lancement. – source : http://spaceflight101.com/progress-ms-02/.

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sergue%C3%AF_Korolev

http://lanceurs.destination-orbite.net/calendrier.php

http://www.kosmonavtika.com/lanceurs/soyouz/liste/tous.html

 

 

 

Moyoshi & NOiD – Europe.

R318_0002

Long silence sur le blog ces derniers mois,  avant tout pour des raisons personnelles, beaucoup de changements puis un bon passage à vide comme ça arrive parfois…

Pour se remettre en selle rien de tel qu’un dessin avec un copain😀, pour cette œuvre j’ai eu l’aide de mon ami Moyoshi .

Pourquoi Europe ? D’abord parce que c’est beau mais aussi parce que c’est une lune très intéressante. (Europe est la 6ème lune de Jupiter, la 4ème plus grosse,  3121km de diamètre).

Selon les dernières infos il se pourrait que les océans qui se trouvent sous la croute de glace d’Europe soient le théâtre d’un phénomène complexe de convection.

En effet la chaleur générée par l’énergie des forces de marées de Jupiter sur Europe – forces qui suffisent à produire un intense volcanisme sur Io, beaucoup plus proche de la planète géante – pourrait s’échapper par des failles dans le manteau rocheux de la planète pour remonter à travers les océans et peut-être provoquer ces traces que l’on observe à sa surface.

Ce phénomène s’il est confirmé fait d’Europe le meilleur candidat dans le système solaire pour trouver de la vie extra-terrestre car il y aurait alors un milieu aquatique à l’abri des radiations et chauffé, un milieu qui serait également similaire chimiquement à celui qui a vu apparaitre la vie sur Terre (cf sources).

Bon, quand on dit « vie » on s’attend plus à des bactéries qu’à des dauphins évidemment faut pas trop rêver non plus, mais c’est mieux que rien !

La NASA projette plusieurs missions à partir de 2020 dont la première inclus 45 survols de cette lune pas si gelée que ça …

Dernières news sur la mission Europe : https://www.youtube.com/watch?v=ivHHFoKn2pU

Portrait d’Europe par Galileo : http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/europe-saisissante-image-europe-satellite-jupiter-56223/

Sur ces océans souterrains : http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/europe-eau-liquide-europe-semblable-celle-nos-oceans-58310/

Visions des villes, Street-art et autres photos – Guillaume Bordeaux "NOiD"

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 607 autres abonnés