Un an de photo.

R141_0015

Le bassin Grenoblois à l’ombre des nuages, avant le gros orage qui a suivi.

Déjà un an ! L’occasion de pour moi de regarder en arrière, de faire un petit bilan et de partager avec vous quelques conseils qui j’espère s’avèreront utiles.

1- La technique – Mon premier et actuellement unique reflex, un « petit » 600D compte maintenant plus de 26000 déclenchements ce qui veut dire que j’ai dépassé la moitié de l’espérance de vie de son obturateur et probablement du boitier lui-même, pourtant costaud pour du bas de gamme mais que je malmène sans vergogne ! Mon premier conseil est donc le suivant : on se contente très bien d’un boitier bas de gamme, même pour atteindre une qualité quasi-pro à condition de jeter le 18-55mm I, II, ou III fournit avec le boitier et de mettre un peu d’argent dans un bon objectif.

En ce qui concerne les objectifs justement, je me contente toujours d’un 16-35mm 2.8L I (super objectif pour du quasi grand-angle sur APS-C mais piqué atroce en dessous de F5.6, je ne descend quasiment jamais en dessous de F8)  et de mon objectif fétiche, un 100mm macro 2.8 qui donne presque le meilleur de lui-même dès 2.8 et qui n’a pas à rougir devant des objectifs qui valent le triple de son prix !  Un flash cobra 430EX m’a aussi rendu de fiers services, de même que mon trépied Velbon PHD-41Q qui coute 80€ de moins qu’un Manfrotto bas de gamme mais me donne toute satisfaction, même pour des montages atypiques (pendu à un rebord de fenêtre ou les pieds dans l’eau d’un torrent). Les derniers investissements ont été des filtres neutres pour poses longues Hoya HMC ND8 et ND400, au diamètre de mon 16-35mm (77mm) ainsi qu’une télécommande filaire basique pour faire des poses en mode BULB, la qualité des filtres est à la hauteur du prix (90€ et 150€) mais ils sont assez difficiles à nettoyer. Mon deuxième conseil est donc en deux parties : 1- les focales fixes sont incroyablement bonnes et pas si contraignantes qu’elles en ont l’air. 2- il faut aussi un grand angle entre 10mm et 24mm, au delà on perd l’effet. Pour le reste c’est selon votre pratique et vos envies.

2- L’apprentissage – Après avoir commencé, je suppose comme certains d’entre vous, par fouiller le net à la recherche à la recherche de conseils, d’ouvrages sur la photo et de retours d’expériences de photographes, je peux aujourd’hui dire que je dois nombre de mes photos à 3 livres : Le premier est L’art de la couleur, par Johannes Itten, une bible sur la couleur à lire absolument, que vous soyez photographe, peintre ou juste amateur d’images. Le deuxième est Light science and magic, par Fil Hunter, Steven Biver et Paul Fuqua, qui répondra à presque toutes vos question sur l’éclairage, il existe maintenant en français. Enfin, le troisième est un livre sur mon boitier 600D, par Luc Vincent et Pascale Brites, que vous pouvez je pense remplacer par le livre dédié à votre boitier dans la même série chez Eyrolles, il contient aussi plein de bon conseils utiles, peu importe le matériel que vous possédez.

J’ai aussi eu recours plusieurs fois aux forums des sites EOS-numérique et Chasseur d’images, leurs forums fourmillent d’infos et de conseils.

3- Le blogging – Très vite, le besoin de partager ma passion et mon travail s’est fait ressentir, et le blog s’est rapidement imposé comme le moyen le plus simple de le faire. J’ai choisit WordPress comme beaucoup d’entre vous, pour sa pérennité et son interface très pratique. Je n’ai pas encore constaté de problème sur aucun site WordPress (exception faite de Dominique, mais ses problèmes sont plus liés à un outil d’édition de chez Microsoft), la publicité n’est pas trop envahissante même gratuitement, aussi je recommande chaudement cette plateforme.

Étant très content de WordPress, j’ai acheté la version payante il y a 3 jours car j’ai atteint les 3Go de stockage gratuit (après la publication de 250 articles avec photos au format 1500*2200 environ tout de même !), vous êtes désormais débarrassé de la pub sur mon blog ! J’en profite pour vous avertir que suite au passage du site en .com il se peut que vous ayez des difficultés avec les notifications, vous désabonner et vous ré-abonner devrait normalement résoudre ces problèmes.

J’en profite aussi pour remercier toutes les personnes qui m’ont soutenu, ma copine d’abord, ma famille, mais aussi tous les blogueurs et plus particulièrement Marc, Dominique, Richard, Julie et Candide, très présents dans les commentaires, de bonne humeur et dont les blogs recèlent de belles pépites photographiques !

4- Le Street-ArtAu commencement, ce blog s’appelait Photoimpressionisme, j’avais choisi ce titre car il traduisait ma motivation pour la photo, celle de retranscrire les impressions visuelles, les émotions esthétiques que je ressentait en observant mon environnement. Très vite, habitant en centre-ville, j’ai repéré au cours de mes balades photographiques ces messages graphiques ou littéraires, ces marques de territoire que les street-artistes disséminent dans nos villes. Découvrir ces trésors, se mettre en chasse, se prendre au jeu de piste que certains nous proposent, comme par exemple Jérôme Gulon, a changé ma vision de l’espace urbain et du rapport entre la ville et ses habitants, qui ne sont plus seulement anonymes et écrasés par d’immenses blocs de béton mais qui communiquent, qui partagent et réfléchissent sur leur condition. Le street-art est aussi un sujet de photo très amusant, il s’interprète, se construit et se livre dans des explosions de couleurs et de formes. Aujourd’hui cette passion me porte dans ma pratique de la photo et dans ma relation avec mon environnement, c’est pour cela que j’ai décidé d’y consacrer ce blog, pour partager avec d’autres toutes ces choses qui effacent le mal-être qui semble vouloir gagner les urbains, et d’une manière générale, ceux qui subissent la complexité et la dureté psychologique de nos sociétés modernes.

10 réflexions sur « Un an de photo. »

  1. Bilan qui ressemble un peu au mien mais avec 5 ans de plus. ! Et mon vieux 400D doit approcher les 50 000 clics et a toujours bon pied bon œil (je touche du bois, car son remplacement n’est pas encore prévu). Et oui il faut privilégier les objectifs car c’est eux qui permettent de retranscrire au mieux ce que voit le photographe. Alors bon anniversaire et bonne chasse photo. Fabrice

  2. alors un bel anniversaire à ce blog et un grand merci à toi. D’abord pour ta gentillesse dans ton article, mais aussi pour tes coms, tes photos, ton talent et je sûre que ce blog va avoir une longue vie!!!
    cher Guillaume, c’est un vrai plaisir de venir découvrir tes trésors et même si parfois je ne commente pas , je laisse toujours mon petit j’aime avec beaucoup de sincérité!!! 🙂

    1. Merci beaucoup Candide, tant de compliments et de gentillesse, j’en rougirai presque 🙂 je suis content de pouvoir continuer à partager nos passions et nos coup de cœur et/ou de gueule !

  3. Bon anniversaire, que de belles photos réalisées en un an et un blog qui a déjà une belle maturité et des lecteurs fidèles !
    La version bilingue est une bonne idée et cela donne une meilleure idée du travail que cela représente
    J’en profite pour dire que la mouche (?), avec sa tête dorée, ressemble à un bijou, et que les derniers graffs sont impressionnants d’énergie
    Je te souhaite une deuxième année aussi belle et productive que la première ! Je continuerai à y aller tous les soirs même si je ne laisse pas systématiquement de commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s